Prévention de perte de données

La menace d’une perte de données pèse constamment sur l’entreprise moderne. Des données précieuses ou sensibles peuvent faire l’objet de fuites ou être ciblées par des personnes malveillantes cherchant à les subtiliser à des fins lucratives. Les menaces peuvent provenir de l’intérieur (menaces internes) ou de l’extérieur (ransomware ou autres formes de cyberattaques) de l’organisation. Quel que soit le moyen utilisé, l’organisation est exposée non seulement à une perte de données, mais également à une atteinte à son image ainsi qu’à une amende potentielle.

Pour éviter les fuites ou exfiltrations de données, mais aussi protéger leurs données critiques, les organisations utilisent des solutions de prévention de la perte de données (DLP). Le DLP est axé sur l’atténuation du risque pour l’organisation, et ce, en détectant et en empêchant toute divulgation non autorisée avant que la fuite n’ait lieu.

Les stratégies DLP défensives sont généralement soutenues par des lois de conformité réglementaire et de protection des données, comme l’HIPAA, la PCI-DSS, le CCPA ou le RGPD, qui imposent aux organisations le maintien d’environnements sécurisés et l’application constante d’une protection adaptée sur les données concernées – quels que soient leur emplacement et leur mode de partage. Ces stratégies appliquent des politiques selon le type de données. L’HIPAA, par exemple, protège les informations de santé ; la PCI-DSS s’applique aux organisations acceptant, traitant, stockant ou transmettant des informations de carte de crédit ; le CCPA et le RGPD exigent la protection des données personnelles (PI ou PII).

Le DLP est une priorité essentielle pour toutes les organisations manipulant des données sensibles, notamment celles opérant dans des secteurs hautement réglementés comme la défense, la finance, le secteur public et la santé.

Prévention de la perte de données : meilleures pratiques

Les données sont l’une des plus précieuses ressources de l’entreprise moderne. Qu’il s’agisse de protéger les informations sensibles ou des propriétés intellectuelles, la mise en place de meilleures pratiques DLP aide les organisations à maintenir la visibilité et le contrôle sur leurs données, mais aussi à les protéger, à les sécuriser et à les rendre conformes.

L’appropriation – du sommet jusqu’à la base – constitue le meilleur moyen de déployer des meilleures pratiques DLP. Les organisations ont besoin d’un programme global et à l’échelle de l’entreprise, où chacun – du conseil d’administration et de la haute direction jusqu’aux employés en bas de l’échelle – comprend parfaitement l’importance de la prévention de la perte de données. Les politiques doivent garantir la protection des données en cours d’utilisation, in motion et at rest. Les solutions logicielles DLP surveillent et appliquent ces politiques sur l’ensemble du réseau d’entreprise, aux points d’extrémités et dans le cloud.

INDIVIDUS

Le DLP est la responsabilité de chacun : il incombe à toutes les parties de déployer et de peser sur les politiques de prévention de la perte de données. Le personnel joue un rôle clé dans l’atténuation des risques de fuite de données.

PROCESSUS

Avec des processus clairement définis, vos employés savent comment gérer les différents types de données, mais aussi quoi faire en cas de fuite de données.

TECHNOLOGIE

Les outils DLP d’entreprise identifient les infractions aux politiques et prennent des mesures correctives adaptées. Les données doivent être protégées, quel que soit leur emplacement de stockage ou la façon dont elles transitent dans et hors l’organisation.

Solutions HelpSystems pour la prévention de la perte de données

Cycle of adaptive DLP

Les solutions logicielles DLP traditionnelles peuvent être complexes à mettre en œuvre et à configurer, car elles n’offrent pas de flexibilité pour le déploiement et la gestion des politiques. Fonctionnant selon le principe « arrêt et blocage », ces solutions rigides confondent souvent des activités légitimes professionnelles avec des tentatives d’exfiltration ou de perte de données. Ces faux positifs peuvent frustrer l’utilisateur et submerger de travail le personnel de sécurité informatique, qui est tenu de traiter chaque alerte.

Les solutions DLP contextuelles HelpSystems offrent bien plus qu’une fonctionnalité d’arrêt et de blocage de l’activité : en atténuant les risques de perte accidentelle de données, d’exfiltration de données et de cyberattaque, elles protègent les données sensibles et cruciales tout en réduisant l’impact sur les opérations quotidiennes. Pour ce faire, ces solutions inspectent de façon intelligente les données (structurées et non structurées) des e-mails, des fichiers transférés vers/depuis le Web ou le cloud, ainsi que les endpoints. Elles veillent à ce que la politique de sécurité adéquate soit constamment et automatiquement appliquée.

Des politiques peuvent être établies de façon à ce que certains individus et services, ou certaines équipes disposent de plus de flexibilité que d’autres. Quelques exemples :

  • Le P.-D.G. est autorisé à envoyer des données sensibles au directeur financier. Dans ce cas, les données sont automatiquement cryptées afin de les protéger lorsqu’elles sont in motion.
  • Lorsqu’un stagiaire envoie des données sensibles à un tiers inconnu, les solutions détectent qu’il peut s’agir d’un transfert non autorisé. Plutôt que de bloquer la communication, ces solutions suppriment automatiquement les données sensibles du message, et permettent l’envoi d’une version sûre de ce même message.
  • L’utilisateur est averti qu’une infraction à la politique s’est produite, mais l’activité n’est pas interrompue. Ce processus automatique réduit considérablement le nombre de faux positifs susceptibles de se produire.

Les solutions DLP HelpSystems comprennent le contenu et le contexte, et adaptent leurs comportements en conséquence. Elles mènent une inspection approfondie – et inégalée – du contenu, et décomposent les fichiers jusqu’à leurs éléments constitutifs. Les solutions anonymisent les données sensibles ou stratégiques, assainissent ou suppriment les menaces cachées, puis reconstruisent le fichier avant de l’envoyer en toute sécurité. Grâce à ces fonctionnalités contextuelles uniques, les solutions DLP HelpSystems se démarquent des produits des autres fournisseurs.

Conçues dans un esprit de conformité et de facilité de déploiement, toutes les solutions DLP HelpSystems incluent des politiques par défaut (configurées pour les réglementations sectorielles) et prennent en charge les solutions SIEM – permettant ainsi aux organisations d’intégrer des informations à des tableaux de bord existants.

Plus d’informations sur les solutions DLP HelpSystems pour l’e-mail, le Web et les endpoints.

Intégrer le DLP avec la classification des données et le transfert sécurisé de fichiers

Parallèlement aux solutions de classification des données et de transfert sécurisé de fichiers, et dans le cadre d’une solution de sécurité des données, le DLP peut fournir une protection transparente des données critiques – de leur création jusqu’à leur destination.

  • Durant le processus d’inspection du contenu, les outils DLP HelpSystems reconnaissent les différentes étiquettes de classification des données et appliquent automatiquement les politiques adéquates.
  • Ils veillent au maintien de cet étiquetage lorsque les données transitent sur le réseau ou quittent l’organisation.
  • Les fichiers envoyés ou reçus en toute sécurité grâce au transfert sécurisé bénéficient d’une couche supplémentaire de protection et de prévention de perte de données face aux menaces de cybersécurité.

En savoir plus sur nos solutions de prévention de perte de données