2021 HelpSystems Marketplace Study French
Guide

Résultats de l’étude de marché IBM i 2021

 

Cette année 2021 marque la septième édition des Résultats de l’étude de marché IBM i. Chaque année, HelpSystems capture des données sur la manière dont les entreprises utilisent la plate-forme IBM i et sur les initiatives IT dont elle est le socle.

Au fil des années, cette étude est devenue une véritable référence du secteur, révélant aux lecteurs les tendances qui modèlent et orientent le marché - et offrant une perspective de ce que l’avenir peut réserver à cette technologie.

Toutefois 2020 a été une année semblable à aucune autre, tant dans le monde que dans la communauté IBM i. Bien que ces études favorisent toujours la conversation, le débat et la discussion autour d’IBM i, nous ne pouvons pas prétendre que la pandémie de COVID-19 n’a pas impacté la vie des sondés en 2020. Des décisions budgétaires ont été reportées, des entreprises sont passées à des modèles entièrement distribués et le monde au sens large est un peu plus incertain que les années précédentes.

Malgré tout cela, presque 500 utilisateurs d’IBM i à travers le monde ont participé à l’étude cette année, révélant une augmentation importante de l’adoption d’IBM i 7.4 suite à son lancement en 2019 et des préoccupations réitérées concernant la cyber-sécurité. De nombreux autres points de données y figurent et nous espérons que vous les trouverez intéressants pour planifier vos projets IT 2021 et que le monde reprendra pied de façon plus équilibrée.

Comme toujours, je souhaite remercier toutes les personnes ayant participé à l’étude et qui ont contribué à la compiler. Votre aide et votre enthousiasme sont toujours appréciés, encore plus cette année.

 

POINTS IMPORTANTS DE L’ÉTUDE

Les préoccupations de sécurité perdurent. Trois quarts des sondés placent la sécurité comme principale préoccupation lorsqu’ils planifient leur environnement IT.

Les cyber-attaques et les violations de données sont les préoccupations principales de nombreuses entreprises, sans changement dans l’étude de cette année. 75 % des sondés ont déclaré que la sécurité est leur principal problème. Nombreux sont ceux qui ont mis en place des mesures pour y répondre ou sont disposés à investir dans les outils de cybersécurité appropriés. Le nombre d’entreprises dotées de protection antivirus, de sécurité des exit points, de gestion des privilèges utilisateur et d’authentification multi-factorielle a augmenté, bien que 44 % des entreprises aient déclaré qu’un manque de connaissances et de compétences en matière de sécurité constitue leur principale problématique sur IBM i. Si votre entreprise a des problèmes de compétences en cybersécurité IBM i, des services de sécurité gérés pourraient être une méthode pour combler vos difficultés.

Hausse d’utilisation d’IBM i 7.4.

Bien que le COVID-19 ait affecté la planification et la budgétisation de nombreuses entreprises, l’utilisation de 7.4 a considérablement augmenté en 2020. La version n’a été lancée qu’en 2019 et, bien que l’étude de l’année dernière n’ait montré que 4 % de participants utilisant 7.4, l’adoption a été multipliée pratiquement par quatre à 15 %. L’utilisation de 7.3 a légèrement augmenté alors que 7.2 a connu une chute majeure d’utilisation en 2020. Malgré de plus vastes problématiques, il est évident que le déploiement d’IBM i avance.

IBM i est devenue encore plus critique pour l’activité de nombreuses entreprises.

44 % des sondés ont déclaré qu’ils exécutent entre 76 % et 100 % de leurs applications métiers sur IBM i, une augmentation de 5 % par rapport à l’année précédente. IBM i poursuit son rôle technologique avec un faible volume de migration depuis la plateforme. Le nombre de sondés prévoyant de migrer toutes les applications depuis IBM i au cours des deux prochaines années a chuté à seulement 3 %.

Le COVID-19 a impacté les plans.

Le nombre d’entreprises migrant des applications vers le cloud a chuté - il s’agit probablement d’un exemple d’entreprises reportant leurs plus importants projets en raison du COVID-19. Malgré les préoccupations liées au décalage des projets, l’étude a montré que les entreprises sont sans conteste toujours disposées à dépenser pour aller de l’avant et sont capables de le faire. En planifiant pour 2021 et au-delà, assurez-vou  de ne pas trop dépenser en mises à jour hardware ou capacity planning.

L’utilisation de POWER9 montre une augmentation conséquente avant le lancement de POWER10.

L’utilisation de POWER9 était en forte croissance dans l’étude de l’année dernière et cette tendance a perduré en 2020. 31 % des sondés utilisaient POWER9 l’an passé et ce chiffre est passé à 42 % cette année. L’utilisation de POWER8 était stable, ne chutant que de quelques points. 42 % des sondés ont déclaré n’avoir aucun plan de mise à jour hardware et/ou software en 2021. En revanche, avec l’option haute performance POWER9 et le lancement de POWER10 prévu fin 2021/début 2022, cette situation peut changer.

Le développement sur IBM i prend de l’importance.

Le développement sur IBM i est en hausse, en particulier dans les plus grandes entreprises. Le nombre d’entreprises comptant plus de 11 développeurs IBM i a augmenté de 25 %, chiffre le plus élevé depuis le début de cette étude. La majorité (76 %) des entreprises utilise IBM i pour des applications développées en interne, ce qui signifie qu’elles ont besoin de développeurs possédant les connaissances locales pour maintenir ces applications à jour. La plus importante augmentation parmi les applications non développées en interne s’est trouvée être SAP, qui augmente régulièrement d’une année sur l’autre.

Les sondés continuent à penser qu’IBM i procure un meilleur ROI que d’autres options de serveur.

92 % des utilisateurs d’IBM i tiennent la plate-forme en plus haute estime que d’autres options de serveur en termes de solide retour sur leur investissement. C’est une augmentation par rapport à l’année précédente, qui souligne la valeur que les utilisateurs attribuent à IBM i - plus l’IBM i est utilisé, plus il est apprécié. 25 % des sondés ont déclaré prévoir d’augmenter leur empreinte IBM i en 2021, point culminant de ce chiffre jamais atteint depuis le début de l’étude.

Sans surprise, le COVID-19 a exercé un énorme effet sur la méthode d’exploitation des entreprises. Les deux domaines dans lesquels les équipes IT se sont débattues cette année sont l’accès à distance aux fonctions IT (45 %) et les problèmes de sécurité liés au télétravail (41 %). Les équipes IT étant occupées par les urgences, il leur a été plus difficile de traiter des problématiques plus stratégiques. Si la situation perdure en 2021, e déploiement de services professionnels peut aider les entreprises à tirer le meilleur parti de leur environnement IBM i et à équilibrer plus efficacement les problèmes quotidiens ainsi que les objectifs à plus long terme.

L’EFFET COVID-19 :

 

Budgets et planification

Lorsque nous avons publié les résultats l’année dernière, le COVID-19 n’était pas encore apparu dans de nombreuses parties du monde. Douze mois plus tard, le monde a considérablement changé. La pandémie a affecté pratiquement toutes les facettes de la vie, y compris l’IT au sens large et les environnements d’exploitation en particulier. Les budgets ont été davantage réduits qu’à n’importe quelle époque ces dernières années, rendant la planification encore plus difficile. Les projets les plus vastes ont également été reportés jusqu’à ce que la situation soit sous contrôle.

Le fait que 35 % des sondés aient déclaré que la réduction des budgets IT constitue leur principale problématique dans la planification de leur environnement IT l’illustre encore mieux. Il s’agit de la proportion la plus élevée depuis la toute première étude de marché IBM i. De plus, le nombre de sondés migrant les applications vers le cloud a chuté de 7 %, car les entreprises n’ont pas pu se concentrer pleinement sur les projets spécialisés et ont décidé de suspendre de nombreux projets de ce type.

Les perspectives ne sont pas nécessairement plus roses pour l’année qui vient. Les équipes IT demeurent tendues, les budgets doivent aller plus loin que précédemment et les premiers mois de 2021 pourraient être le théâtre de plus de consolidation. Les organisations vont centrer leurs efforts sur la navigation à travers l’incertitude actuelle en suspendant les projets majeurs jusqu’à ce que les choses se stabilisent.

 

2021 Marketplace Study Results: Covid Effect

RECOMMANDATION : COVID Budgets et planification

RECOMMANDATION :

Malgré les préoccupations légitimes concernant la réduction des dépenses IT pour l’année à venir, l’étude a montré que les entreprises souhaitent toujours et sont en mesure de dépenser dans les domaines les plus importants. Si vous envisagez d’investir davantage tant dans vos solutions hardware que software, ne manquez pas de profiter du programme IBM i Solution Edition et de vous concentrer sur l’automatisation et les outils de sécurité qui vous permettent de gagner du temps, du budget et des ressources.

L’EFFET COVID-19 : Activité opérationnelle

 

Activité opérationnelle

En plus de rendre plus difficiles la budgétisation et la planification, la pandémie de COVID-19 a également compliqué la gestion et la sécurité des effectifs presque complètement éparpillés. Les préoccupations relatives aux accès distants sont évidemment devenues centrales. Le travail à distance et les préoccupations de sécurité ont été les deux domaines dans lesquels les sondés pensaient que les équipes IT se sont le plus débattues pendant la pandémie.

Nous ne pouvons pas sous-estimer le niveau de difficultés auquel les entreprises ont été confrontées pour basculer brutalement dans le télétravail. 80 % des sondés ont dû changer et s’adapter d’une façon ou d’une autre. Sur la question des technologies utilisées sur IBM i pour s’adapter aux nouveaux environnements de télétravail, les deux points les plus importants - et de loin - étaient l’accès au VPN (59 %) et les solutions d’accès client (ACS) (40 %).

Cette gestion a mobilisé des ressources importantes dans de nombreuses équipes IT. Naturellement, il en a résulté un manque de temps pour se focaliser sur des projets plus importants autour d’IBM i, l’accent étant porté sur les priorités au jour le jour. À l’orée de 2021 et en espérant que la pandémie décline, les équipes IT seront en mesure de revenir à leur planification stratégique à plus long terme.

 

2021 Marketplace Study Results: Covid Effect

RECOMMANDATION : Activité opérationnelle

RECOMMANDATION :

Avec les équipes IT sous pression pour gérer les priorités quotidiennes et les objectifs plus stratégiques, trouver les ressources pour y parvenir est un défi. Les services professionnels peuvent aider les entreprises à tirer meilleur parti de leur environnement IBM i et à combler les lacunes en termes de ressources ou de savoir-faire.

IBM I AU SEIN DU DATA CENTER :

Tendances de l’année

L’adoption d’IBM i 7.4 a connu un pic cette année. 15 % des sondés utilisent 7.4 comme niveau principal du système d’exploitation, soit presque quatre fois plus que l’an dernier, ce qui démontre une avancée pérenne de leur déploiement d’IBM i, malgré l’ombre du COVID-19.

L’utilisation de 7.1 et 7.3 est assez homogène cette année, malgré une chute d’utilisation de 7.2 comme niveau principal du système d’exploitation. En raison du COVID-19, IBM a prolongé l’assistance premium pour 7.1 et devrait faire de même pour 7.2 en 2021, ce qui suppose que les utilisateurs risquent de rester à leur niveau de système d’exploitation actuel pour un moment.

L’utilisation de POWER9 a également connu une hausse substantielle cette année. 42 % des sondés utilisent POWER9, soit trois fois le niveau d’il y a deux ans. Toutefois le nombre de personnes utilisant POWER6, POWER7 et POWER8 est demeuré stable - de nombreux sondés envisageant que leur ancien matériel soit utilisé pour faire de la haute disponibilité.

Le recours au matériel des systèmes IBM Power perdure. Il sera intéressant de constater l’adoption lorsque la rumeur de lancement de POWER10 se concrétisera fin 2021 ou début 2022.

2021 HelpSystems Marketplace Study IBM i in the data center

IBM i au sein du Data Center : Mises à niveau

 

Mises à niveau

L’IBM i est un environnement de grande valeur pour ses utilisateurs, lesquels font preuve de fidélité et d’engagement à son égard. Ce fait est reflété par les mises à jour sur l’année, 58 % des sondés prévoyant une mise à jour du hardware, software ou les deux en 2021 - malgré les obstacles du COVID-19.

D'autre part, les utilisateurs avaient auparavant besoin de nouveau matériel pour des raisons de performances, mais grâce aux progrès des performances de la puce du processeur POWER dans POWER8 et POWER9, et à sa capacité à être partagée avec Enterprise Pools 2.0, ce n'est plus le cas et ils peuvent continuer à utiliser leur matériel existant plus facilement. Naturellement, de nombreux utilisateurs attendent de voir comment la situation pandémique va évoluer avant d’engager des mises à jour importantes, comme les 42 % d’utilisateurs déclarant qu’ils ne prévoient aucune mise à jour en 2021.

Avec le possible lancement de POWER10 en 2021, il sera intéressant d’observer comment cela impactera les plans de mise à jour, car le nouveau hardware présente des avantages en termes de sécurité, de virtualisation et de haute disponibilité.

2021 HelpSystems Marketplace Study IBM i in the data center

RECOMMANDATION : Mises à niveau

RECOMMANDATION :

Pour quiconque effectue une mise à jour de son hardware en 2021, des programmes comme IBM i Solution Edition peuvent apporter une aide immense auprès des utilisateurs qui bénéficient de remises lorsque hardware et software sont groupés.

IBM i au sein du Data Center : Capacity Planning

 

Capacity Planning

Le Capacity Planning était un gros problème par le passé pour toute personne impliquée dans la gestion d’environnements on-premise et/ou dans le cloud. Les systèmes doivent opérer et fonctionner avec un maximum d’efficacité autant que possible mais le nombre d’utilisateurs sans préoccupations relatives au capacity planning a effectivement légèrement augmenté cette année.

52 % des sondés (une augmentation de 3 % par rapport à l’année précédente) n’ont actuellement aucun souci car ils ne rencontrent pas de problèmes de capacité. Toutefois, IBM a interrompu son service Performance Navigator (PM400) en septembre 2020. Considérant que de nombreux utilisateurs s’appuient sur IBM PM400 pour la collecte de données d’historique et les rapports dans l’ensemble de leur environnement Power Systems, nous aurions probablement rencontré un plus haut niveau de préoccupation si IBM avait fait cette annonce plus tôt dans l’année.

Le nombre d’utilisateurs préoccupés est resté assez stable - 26 % des sondés s’inquiétaient de l’exactitude des recommandations du fournisseur, 13 % ont mentionné un manque de savoir-faire interne pour déterminer quel matériel est nécessaire, alors que 9 % pensaient manquer du logiciel car il est utile pour prévoir précisément quel hardware est nécessaire.

2021 HelpSystems Marketplace Study IBM i in the data center

RECOMMANDATION : Capacity Planning

RECOMMANDATION :

Le Capacity Planning est important pour soutenir la croissance et maintenir des opérations quotidiennes efficaces. Il ne doit donc pas être laissé au hasard. Évaluer et analyser les besoins en hardware en utilisant des données de performance réelles est une bonne tactique pour quiconque est impliqué ou envisage de déplacer la charge de travail dans le cloud. Pour y contribuer dans ce domaine, ce logiciel de Capacity Planning et d’analyse de performance est extrêmement efficace et convient pour remplacer l’offre PM400 d’IBM. Si vous débutez, vous pouvez tendre l’oreille lorsque des experts de la performance HelpSystems vous guident à travers l’alternative moderne à PM400.

IBM i au sein du Data Center : Capacité des serveurs Power

 

Capacité des serveurs Power

Les tendances sont restées remarquablement stables d’une année sur l’autre dans l’étude de marché IBM i en termes de nombre de serveurs IBM Power. Ces tendances désignent l’IBM i comme un environnement très stable.

Les serveurs IBM Power offrent une technologie dont la stabilité satisfait les utilisateurs. Lorsque nous avons constaté une consolidation dans le nombre de serveurs IBM Power utilisés, une augmentation du nombre de partitions s’est manifestée. Seulement 22 % des utilisateurs exécuteront une seule partition en 2021, soit une réduction de 11 % sur les six dernières années, alors que des augmentations ont été observées dans la plupart des autres catégories. Presque la moitié des sondés exécutaient entre deux et six partitions.

Nous pouvons nous attendre au maintien de cette tendance de virtualisation dans les éditions à venir de cette étude, sachant que la virtualisation est plus simple à réaliser et utilise plus efficacement les ressources.

2021 HelpSystems Marketplace Study IBM i in the data center
2021 HelpSystems Marketplace Study IBM i in the data center

IBM i au sein du Data Center : Autres systèmes d’exploitation

 

Autres systèmes d’exploitation

Sous de très nombreux aspects, 2020 a été une année très atypique et certains résultats de l’étude de marché IBM i le reflètent. C’est sur cette question que nous aurions pu attendre le plus de changement - avec une telle mutation vers le télétravail - mais en réalité les chiffres sont très constants.

La plupart des entreprises qui utilisent IBM i travaillent également sur d’autres systèmes d’exploitation en parallèle, Windows en tête - 79 % des sondés utilisent également des serveurs Windows. La tendance d’utilisation de Linux sur serveurs x86 a été en hausse dans toutes les éditions précédentes de cette étude mais a connu un recul de 36 % pour la première fois cette année. Il y a eu une régression supplémentaire du nombre d’utilisateurs d’IBM i exclusivement, de 27 % dans notre toute première étude à seulement 13 % à l’heure actuelle.

2021 HelpSystems Marketplace Study IBM i in the data center

IBM i au sein du Data Center : Emplacement de l’infrastructure

 

Emplacement de l’infrastructure

Depuis que nous avons commencé à poser des questions portant sur la localisation de l’infrastructure, nous avons noté une tendance croissante d’utilisation d’IBM i dans le cloud. En revanche, cette année a connu un recul de sept points avec 16 % des sondés utilisant des serveurs IBM i dans le cloud. C’est probablement une sphère dans laquelle le COVID-19 a exercé un effet important, avec la suspension des projets de migration jusqu’au retour d’une certaine stabilité.

Dans l’étude de cette année, nous avons posé une nouvelle question portant sur les charges de travail IBM i qui sont exécutées dans le cloud. Il en est clairement ressorti que, lorsque les personnes interrogées travaillent déjà dans le cloud, elles y font un peu de tout - 71 % exécutent les sauvegardes dans le cloud, 60 % la reprise après sinistre et 64 % des tests et développements.

Il semble peu sensé d’exécuter un seul élément dans le cloud. Il sera intéressant d’observer comment cette tendance évolue dans les prochaines éditions de l’étude.

2021 HelpSystems Marketplace Study IBM i in the data center

RECOMMANDATION : Emplacement de l’infrastructure

RECOMMANDATION :

L’exécution des travaux IBM i dans le cloud comporte d’importants avantages. Si vous avez besoin d’aide pour sauter le pas, que l’hébergement soit dans un cloud privé ou public, notre webinaire portant sur la planification pour IBM i dans le cloud constitue un excellent point de départ.

IBM i au sein du Data Center : Effectifs

Effectifs

Le nombre d’entreprises sans développeur pour IBM i a pratiquement réduit de moitié par rapport à l’année dernière, passant de 11 % à seulement 6 %. Cela reflète le fait que beaucoup de développement sur IBM i s’exécute toujours - prouvant que c’est une plate-forme synonyme de longévité et capable également de se moderniser pour s’adapter à l’évolution des besoins.

25 % des sondés comptent au moins 11 développeurs pour IBM i, une augmentation de 7 % par rapport à l’année précédente. La plupart des applications exécutées sur IBM i sont écrites en interne, ce qui exige des développeurs qui comprennent et possèdent les connaissances locales pour maintenir ces applications.

L’un des principaux arguments de vente d’IBM i réside dans le peu d’administration quotidienne requise. Les résultats de cette année le montrent en révélant que 71 % des sondés ont moins de trois administrateurs en tout pour IBM i. Il n’y a pas eu d’écart important concernant ces rôles d’administration, ce qui souligne là encore la stabilité du marché. L’augmentation conséquente de développeurs traduit le fait qu’IBM i est plus importante que jamais pour les entreprises. La bonne nouvelle étant que plus de développement n’implique pas nécessairement plus d’administrateurs. Curieusement, nous avons connu une forte augmentation des développeurs participant à l’étude de cette année.

2021 HelpSystems Marketplace Study IBM i in the data center

RECOMMANDATION : Effectifs

RECOMMANDATION :

Le savoir-faire adéquat est un composant essentiel de tout environnement IBM i réussi. Si vous pensez que votre équipe est en sous-effectifs ou qu’il lui manque certaines compétences, regardez les options del’académie IBM i ou de la formation de premier ordre pour combler vos éventuelles lacunes. Le groupe d’utilisateurs IBM i COMMUN et des événements comme IBM TechU sont également des occasions pour en savoir plus sur la plateforme.

IBM i au sein du Data Center : Business Applications

 

Business Applications

Les applications les plus couramment exécutées sur IBM i sont sans conteste celles développées en interne. 76 % des entreprises exécutent de telles applications, le chiffre le plus élevé jamais constaté au cours des sept années de l’étude de marché IBM i. Cette option exige une solide équipe de développement dotée de compétences techniques ainsi que de connaissances de l’environnement local dans lequel elle travaille.

L’augmentation des applications développées en interne s’est avérée être une tendance croissante dans chaque édition de cette étude ; ces applications ajoutent une importante valeur à une entreprise. Le nombre de sondés exécutant SAP sur IBM i est en augmentation. 11 % des utilisateurs exécutent désormais SAP, une augmentation de 2 % par rapport à l’année précédente et de 7 % par rapport à il y a 2 ans. D’une certaine manière, ceci est un peu surprenant considérant la promotion de SAP pour HANA, mais en même temps, SAP et IBM i s’accordent bien. IBM i offre l’évolutivité, la fiabilité et la disponibilité, des qualités requises pour l’implémentation de SAP

IBM i est une plate-forme extrêmement flexible et polyvalente, comme l’indiquent le volume d’applications qui y sont exécutées et le fait qu’un grand nombre des sondés exécutent des applications de plusieurs types. Sachant à quel point la flexibilité est valorisée dans l’entreprise, cette tendance ne peut que se confirmer.

2021 HelpSystems Marketplace Study IBM i in the data center

INITIATIVES ET TENDANCES IT :

 

Le point de données le plus constant dans les résultats de l’étude de marché IBM i est probablement la menace de sécurité constante. Au cours des cinq dernières années, la sécurité a constitué la principale préoccupation pour qui planifiait son environnement IT et cette année ne fait pas exception, 75 % déclarant qu’il s’agit de leur principale préoccupation. La menace constamment posée par les cybercriminels est telle que la sécurité est probablement destinée à demeurer la principale préoccupation des sondés.

Les plus importantes préoccupations qui suivent étaient respectivement haute disponibilité/reprise après sinistre, modernisation des applications et compétences IBM i. Ce dernier point est particulièrement préoccupant car il indique que le nombre de personnes possédant les connaissances pour répondre à ce souci est moindre. Les organisations proposant des retraites anticipées en 2020 à cause des mesures d'économie liées au COVID-19 auraient pu souligner encore plus ce problème.

Parmi les autres soucis présentant un important changement d’une année sur l’autre figurent les dépenses IT, avec une augmentation de sept points pour atteindre 35 %. La cause est certainement les restrictions de budget liées au COVID-19. La migration des applications dans le cloud est un autre aspect impacté par la pandémie, avec une chute de huit points à 17 %. De nombreux projets spéciaux sont suspendus en raison du COVID-19 et le cloud en fait probablement partie.

2021 HelpSystems Marketplace Study IT Initiatives & Trends

RECOMMANDATION : PRINCIPALES PRÉOCCUPATIONS

RECOMMANDATION :

Sachant que la cybersécurité est un aspect aussi important et persistant pour les utilisateurs d’IBM i, il est crucial d’acquérir une connaissance plus approfondie en matière de cybersécurité. L’étude HelpSystems State of IBM i Security Study offre une perception exclusive des outils et des stratégies que les entreprises utilisent pour sécuriser leurs IBM i.

INITIATIVES ET TENDANCES IT : Cybersécurité

 

Cybersécurité

La cybersécurité devrait être une priorité majeure pour toute entreprise. Nous avons vu suffisamment d’exemple d’entreprises ces dernières années mises à genoux par des violations de données, ransomware et vulnérabilités de sécurité pour comprendre les dommages qui peuvent être causés en n’accordant pas priorité à la cybersécurité. Les résultats de cette année sont néanmoins mixtes en termes d’implémentation de contrôles de sécurité.

Le nombre de sondés qui disposent de certaines solutions de cybersécurité déjà en place a progressé régulièrement. Les sondés dotés de protection antivirus ont augmenté de 8 points par rapport à l’année dernière pour atteindre 34 % et ceux qui disposent d’une gestion des privilèges utilisateur (54 %) et d’une authentification multi-factorielle (25 %), de cinq points. De petites augmentations ont également été constatées dans le nombre d’entreprises avec sécurité des exit points, solutions SIEM/SYSLOG, conformité et rapport d’audit ainsi que cryptage de base de données déjà en place.

Ces chiffres semblent assez encourageants, bien qu’un nombre important de sondés ne signale aucun plan d’implémentation de solutions clés. Par exemple, un tiers ne prévoit aucune mise en place de protection antivirus, 38 % ne prévoient pas de cryptage de base de données, 34 % n’envisagent pas d’authentification multi-factorielle et 23 % ne prévoient aucune sécurisation des transferts sécurisés de fichiers. Ces chiffres sont importants et négliger d’investir dans la cybersécurité est une stratégie très risquée. Avec le COVID-19 susceptible de maintenir de nombreuses personnes en télétravail à court terme, négliger d’implémenter une protection de transfert sécurisé de fichiers ou d’un antivirus, semble être une omission majeure, les cyber criminels devenant de plus en plus agressifs.

2020 HelpSystems Marketplace Study IT Initiatives & Trends

RECOMMANDATION : Cybersécurité

RECOMMANDATION :

Si votre entreprise fait partie de celles qui n’ont aucun plan d’implémentation de certaines solutions de cybersécurité, nous vous conseillons de revoir cette approche. Si vous ne savez pas où commencer, notre IBM i Security Scan gratuit et notre équipe de spécialistes peuvent vous orienter.

INITIATIVES ET TENDANCES IT : PROBLÉMATIQUE DE LA CYBERSÉCURITÉ

 

Problématique de la cybersécurité

Parmi tous les problèmes de sécurité d’IBM i auxquels les entreprises sont confrontées, le manque de connaissances et de compétences de sécurité est arrivé en tête de liste cette année, augmentant de quatre points à 44 %. Comme l’an passé, 36 % déclarent que les menaces qui changent constamment sont leur plus gros problème.

Le nombre de sondés préoccupés par le manque de budget pour les projets de sécurité a augmenté de sept points dans l’étude de cette année pour atteindre 31 %. Cette statistique a probablement été affectée par le COVID-19, l’incertitude concernant les budgets impactant de si nombreux domaines professionnels et IT. L’un des points de données encourageants réside dans la baisse de cinq points à 22 % du pourcentage de sondés qui pensent que leur direction sous-estime les risques de sécurité. Espérons que les équipes de direction prennent progressivement au sérieux les risques de cybersécurité et investissent dans des outils et des ressources efficaces.

2021 HelpSystems Marketplace Study IT Initiatives & Trends

RECOMMANDATION : PROBLÉMATIQUE DE LA CYBERSÉCURITÉ

RECOMMANDATION :

Au cours d’une année qui a vu le COVID-19 présenter encore plus de problèmes de cybersécurité, choisir un partenaire de cybersécurité qui sait gérer les menaces est encore plus important. Les Services de sécurité gérés (MSS) de HelpSystems offrent une excellente option pour combler les lacunes avec des compétences de pointe.

INITIATIVES ET TENDANCES IT : RÉGLEMENTATIONS

Réglementations

Les changements en termes de confidentialité des données ont constitué une tendance majeure dans les domaines de l’IT et de la gestion ces dernières années. Les exigences de conformité sont plus nombreuses que jamais, les pénalités pour non-conformité sont plus élevées et les régulateurs plus enclins à infliger ces pénalités. Les réglementations vont rester et les entreprises doivent composer avec les obligations de gestion.

C’est pourquoi il est d’autant plus surprenant que 25 % de tous les sondés n’adhèrent pas aux obligations de conformité. Bien que ce chiffre de 40 % en 2018 ait chuté, il est étonnant de constater qu’un quart des entreprises ne respectent aucune des obligations. Le nombre de sondés adhérant à Sarbanes-Oxley (SOX or JSOX), PCI DSS, HIPAA et GDPR a également chuté légèrement. Les entreprises deviendraient-elles complaisantes concernant les obligations de conformité ou le COVID-19 a-t-il capté leur attention sur d’autres domaines pour le moment ? Quoi qu’il en soit, les exigences de conformité ne feront qu’augmenter dans les prochaines années. C’est par conséquent un point que les entreprises doivent traiter sans tarder.

2021 HelpSystems Marketplace Study IT Initiatives & Trends

RECOMMANDATION : Regulations

RECOMMANDATION :

La conformité est terriblement importante mais certaines entreprises se débattent pour trouver les ressources capables de gérer efficacement ses exigences. Ce logiciel de surveillance de la conformité et de rapports pour IBM i simplifie la création des rapports et vous permet de fournir rapidement et facilement les informations nécessaires aux vérificateurs.

INITIATIVES ET TENDANCES IT : Langages et développement

 

Langages et développement 

Le niveau de développement qui intervient sur IBM i est toujours un centre d’intérêt particulier dans notre étude et, cette année, les langages utilisés pour les nouveaux développements montrent des tendances intéressantes. Bien que les deux premiers habituels - RPG et SQL - demeurent en tête cette année avec 87 % et 80 % respectivement, CLP a montré une augmentation majeure de 11 points à 64 %. Ces dernières années, IBM a promu SQL comme outil d’accès à pratiquement toutes les ressources IBM i. Cette promotion se reflète assurément dans les résultats.

Le nombre d’utilisateurs d’autres langages plus conventionnels est demeuré très stable, bien que COBOL ait montré une augmentation de cinq points, à 19 %. Ce langage n’étant généralement pas très utilisé sur IBM i, il est intéressant de constater ce changement, les utilisateurs étant sans aucun doute attirés par les capacités de traitement par lot à grande échelle et de transactions de COBOL, en particulier dans les fonctions financières et administratives.

Les points de données clés à surveiller sont ceux en rapport avec les langages de développement open source utilisés pour les nouveaux développements sur IBM i. Cette année, nous avons posé pour la première fois des questions sur les langages de développement open source comme Node.js, Python, Ruby et Perl en rapport avec les nouveaux développements et des chiffres importants ont été publiés, en particulier pour Node.js (13 %) et Python (15 %). Il s’agit des langages de développement open source qui connaissent la plus forte croissance et qui sont très efficaces pour optimiser et rationaliser les flux de tâches et les opérations. Il est fort probable qu’ils seront encore plus largement utilisés dans les prochaines années.

2021 HelpSystems Marketplace Study IT Initiatives & Trends

RECOMMANDATION : Langages et développement

RECOMMANDATION :

Les développements open source étant pratiquement certains d’augmenter dans les années à venir, il est bon de veiller à ce que vos équipes de développement y soient préparées. Les informations concernant l’assistance au développement open source pour IBM i se trouvent ici.

INITIATIVES ET TENDANCES IT : Outils de développement open source

 

Outils de développement open source

Le développement open source est un secteur en perpétuelle évolution et constitue une initiative majeure pour IBM i afin d’assurer que plus d’options de développement open source soient disponibles pour les utilisateurs.

Ce fait est reflété dans le nombre de différents outils de développement open source déjà déployés sur IBM i. Les deux plus plébiscités sont Apache HTTP Server (67 %) et Apache Tomcat (27 %) dont le volume d’outils a aisément atteint un nombre à deux chiffres. Nous pensons que cette tendance augmentera encore dans les prochaines années.

Il existe une tendance de modernisation d’IBM i ajoutant des capacités d’interface de navigateur et il est vrai que les outils de développement open source seront un dispositif permanent pour IBM i. Que votre entreprise ait ou non une politique englobant le développement open source, vous l’utilisez probablement d’une façon ou d’une autre.

2021 HelpSystems Marketplace Study IT Initiatives & Trends

INITIATIVES ET TENDANCES IT : Rational Developer

 

Rational Developer

Rational Developer for i (RDi) est considéré comme l’un des outils de productivité de premier plan pour IBM i. C’est pourquoi il est un peu surprenant de constater que 40 % des sondés dans l’étude de cette année ne possèdent pas RDi. 9 % d’autres le possèdent sans l’utiliser.

Ces statistiques sont assez cohérentes avec celles des années précédentes et le manque d’utilisation relatif de RDi serait peut-être lié à un manque de connaissances. Si votre équipe n’utilise pas pleinement RDi, vous pouvez préconiser l’utilisation de l’outil car il constitue une méthode puissante pour moderniser les applications d’une entreprise et améliorer simultanément la productivité. Il permet également une transition aux utilisateurs pour abandonner les anciens outils et adopter une approche plus moderne et progressive.

2021 HelpSystems Marketplace Study IT Initiatives & Trends

RECOMMANDATION : Rational Developer

RECOMMANDATION :

RDi est une technologie à fort potentiel pour tout atelier IBM i. Si c’est une question de ne pas vraiment savoir comme la déployer au mieux, ces six tutoriels RDi contiennent des suggestions et de conseils pour optimiser la valeur de RDi.

INITIATIVES ET TENDANCES IT : Automatisation

 

Automatisation

Lorsque nous avons posé la question « Votre IBM i est-il exécuté complètement sans surveillance ? » pour la première fois en 2015, presque deux tiers des sondés (62 %) ont répondu positivement. Ce chiffre a augmenté puis baissé dans les années qui ont suivi, et cette année, 54 % des utilisateurs ont déclaré que leur IBM i s’exécute sans surveillance. Soit une augmentation de cinq points par rapport à l’année dernière, mais toujours en recul par rapport à notre première étude.

Sachant que l’automatisation présente des avantages prouvés en termes de réduction des erreurs, gain de productivité, économies de budget et meilleure efficacité, nous aurions pu espérer l’émergence d’une tendance vers plus d’automatisation autour d’IBM i, bien que ça ne soit pas nécessairement le cas. Il s’agit peut-être d’un problème de laisser-aller. Les utilisateurs pourraient-ils configurer l’automatisation, l’oublier et par conséquent ne pas améliorer ce processus au fil du temps, produisant un retour vers des processus plus manuels ? Ou serait-ce que les points d’intégration sont plus nombreux et que le niveau total de ce qui se produit sur le serveur rende l’automatisation d’autant plus difficile ?

Par la suite, l’augmentation du télétravail en raison du COVID-19 pourrait faire émerger l’automatisation. Il sera intéressant de noter si ces faits sont reflétés dans les prochaines éditions de notre étude.

2021 HelpSystems Marketplace Study IT Initiatives & Trends

RECOMMANDATION : Automatisation

RECOMMANDATION :

L’automatisation peut être incroyablement utile pour tous les services IT en épargnant temps, budget et ressources. Si vous ne savez pas si davantage d’automatisation convient à votre entreprise, une évaluation guidée de l’automatisation par HelpSystems peut contribuer à votre à changer votre décision.

INITIATIVES ET TENDANCES IT : Haute disponibilité

 

Haute disponibilité

Une reprise après sinistre figure parmi les situations les plus craintes par toutes les entreprises. Cette année, 62 % des sondés ont cité la haute disponibilité/reprise après sinistre comme une préoccupation majeure dans la planification de leur environnement IT et il est encourageant de constater que le nombre de sondés ne disposant d’aucun système de reprise après sinistre a chuté à seulement 2 %. Même cela est un peu surprenant malgré tout - comment une entreprise peut-elle raisonnablement n’avoir aucun système de reprise après un sinistre ?

La haute disponibilité est plus populaire que jamais, 60 % des entreprises l’utilisant. Lorsque les utilisateurs exécutent IBM i dans le cloud, il est inutile d’approvisionner une nouvelle box. La haute disponibilité est ainsi beaucoup plus aisée et explique pourquoi la tendance est en hausse. Bien que représentant l’une des solutions les plus primitives, la reprise à partir de bandes continue à être l’une des tactiques les plus largement utilisées. 54 % des sondés utilisent des bandes dans ce but, soit une augmentation de six points par rapport à l’année précédente et le plus haut point auquel les bandes se sont trouvées depuis la toute première année de l’étude.

En termes de types de technologies utilisées pour la haute disponibilité, la réplication logicielle était clairement privilégiée. Le seul outil de réplication hardware mentionné était IBM PowerHA, utilisé par 22 % des sondés. Deux tiers des sondés utilisaient différents types de logiciels pour la haute disponibilité, démontrant qu’elle demeure un choix plébiscité mais malgré tout nombreux sont ceux qui utilisent à la fois des technologies hardware et software.

Il est clair que plusieurs méthodes sont utilisées pour reprise après sinistre, ce qui est judicieux. En cas de défaillance de la haute disponibilité, il reste possible de se tourner vers les bandes. Certains aspects sont trop importants pour mettre tous ses œufs dans le même panier.

2021 HelpSystems Marketplace Study IT Initiatives & Trends

RECOMMANDATION : Haute disponibilité

RECOMMANDATION :

La reprise après sinistre ne peut pas être laissée au hasard ou totalement ignorée - nous nous adressons directement aux 2 % actuellement sans système de reprise ! HelpSystems propose une gamme de solutions et de services de continuité de l’exploitation qui peut vous aider à planifier le pire.

PERSPECTIVES POUR IBM i :

Business Applications

Les principales business applications d’une entreprise sont appelées ainsi à cause de l’importance intrinsèque qu’elles présentent pour cette entreprise. Ces applications doivent être disponibles et exécutées rapidement et les entreprises doivent être certaines qu’elles fonctionneront comme prévu.

Sachant qu’>IBM i est réputée (entre autres) pour sa stabilité et sa fiabilité, il n’est pas surprenant de voir tant d’utilisateurs exécuter la majorité de leurs principales business applications sur la plate-forme. 73 % des sondés utilisent IBM i pour exécuter plus de la moitié de leurs principales business applications, une petite tendance à la hausse par rapport à l’an passé. Une tendance à la hausse plus importante s’est révélée dans le nombre d’utilisateurs qui exécutent entre 76 % et 100 % de leurs principales business applications sur IBM i, une augmentation de quatre points à 44 %, la deuxième aussi importante depuis le début de l’étude. Les utilisateurs d’IBM i lui font réellement confiance et lui confient leurs business applications les plus essentielles.

2021 HelpSystems Marketplace Study IT Initiatives & Trends

RECOMMANDATION : Business Applications

RECOMMANDATION :

Les applications dépendant considérablement de l’accès aux données métiers, le rôle de la business intelligence ne doit pas être sous-estimé dans le contexte d’applications réussies. HelpSystems propose une suite de solutions et de services de business intelligence qui s’accordent en toute fluidité avec IBM i et permettent aux utilisateurs et aux équipes de direction de prendre des décisions plus judicieuses et mieux informées sur la base de données en temps réel.

PERSPECTIVES POUR IBM i : PROJETS RELATIFS À LA PLATE-FORME

Projets relatifs à la plate-forme

Au cours des sept années de réalisation de l’étude de marché IBM i, vous avons constaté quelle valeur les utilisateurs obtiennent d’IBM i. Ceci est reflété dans le fait que 25 % des sondés prévoient d’augmenter leur empreinte IBM i en 2021, plus haute valeur jamais atteinte par ce chiffre, qui représente une augmentation de cinq points par rapport à l’année dernière. Du point de vue de la gestion, IBM i nécessite moins de personnel et offre un coût d’exploitation plus bas. Il n’est donc pas difficile de savoir pourquoi les utilisateurs sont enclins à augmenter leur empreinte.

Dans le cas des entreprises qui prévoient de déplacer leurs applications vers un autre système d’exploitation ou service, les serveurs Windows arrivent en tête à 47 %. Ce n’est toutefois pas surprenant car de nombreuses entreprises utilisent des serveurs Windows parallèlement à IBM i. Le nombre d’utilisateurs prévoyant de déplacer des applications vers le cloud a chuté de 14 points à 44 % mais là encore, cette situation est probablement influencée par le COVID-19 et la suspension de projets.

En termes de créneau temporel pour déplacer les applications depuis IBM i, aucune urgence ne s’est profilée. Seulement 3 % des sondés prévoient de migrer toutes les applications dans un délai de deux ans. À plus long terme, la motivation pour quitter IBM i n’est pas forte.

2021 HelpSystems Marketplace Study Outlook for IBM i

PERSPECTIVES POUR IBM i : RETOUR SUR INVESTISSEMENT

Retour sur investissement

Au cours des sept années de l’étude du marché IBM i, le résultat le plus régulier a été la valeur que les utilisateurs obtiennent d’IBM i. La plate-forme a assuré un retour sur investissement (ROI) fort et régulier et cette année ne fait pas exception.

92 % des sondés cette année pensent que leur serveur IBM i leur procure un meilleur ROI que d’autres serveurs, chiffre le plus élevé depuis 2018. En réalité, ce chiffre n’a jamais chuté en deçà de 90 % au cours des sept années d’étude, soulignant quel bon travail IBM a effectué en créant une plate-forme qui assure une telle valeur à ses utilisateurs.

De nombreux utilisateurs travaillent également avec d’autres serveurs et sont bien placés pour vérifier quel serveur offre la meilleure valeur. IBM i est une plate-forme qui inspire une grande fidélité et cette tendance continuera sans nul doute dans les futures éditions de l’étude.

2021 HelpSystems Marketplace Study Outlook for IBM i

DONNÉES DÉMOGRAPHIQUES

Cette étude représente les points de vue des utilisateurs professionnels d’IBM i répartis dans de multiples secteurs et régions du globe. Cet échantillon varié couvre la variabilité des budgets, tailles d’entreprise, tailles de serveur, versions des systèmes d’exploitation et niveaux d’expérience pour un regard représentatif et diversifié sur le marché mondial d’IBM i. Cette année a connu une hausse majeure du nombre de sondés d’Amérique latine, en augmentation de 12 points à 27 %, qui est désormais le deuxième plus important territoire derrière les États-Unis. La banque/finance a délogé la manufacture comme principal secteur d’activité des sondés cette année, avec une augmentation de cinq points à 20 %.

Cette année a connu une petite augmentation du nombre de sondés travaillant pour des entreprises plus modestes. 36 % des utilisateurs travaillent pour une entreprise de moins de 249 employés, une augmentation de cinq points par rapport à l’année dernière. En termes de poste occupé par les sondés, le principal changement a résidé dans l’augmentation du nombre de développeurs répondant au questionnaire, en hausse de huit points à 21 %.

2021 HelpSystems Marketplace Study Demographics

RESSOURCES :

Les outils, solutions et conseils répertoriés ci-dessous peuvent vous aider à mettre en œuvre de nouveaux projets pour votre environnement informatique.

Parlons-en ensemble.

Tenez-vous au courant de notre actualité.